4 astuces pour manger cinq fruits et légumes à moindre frais

Cinq fruits et légumes par jour, voilà le conseil que nous avons tous entendu. Mais d’un point de vue plus pratique, voyons comment s’y mettre de façon correcte et financièrement raisonnable.

manger cinq fruits et legumesSi manger cinq fruits et légumes par jour est un conseil compréhensible par tous, les avantages dans la lutte contre le surpoids ou la prévention des maladies cardio-vasculaires sont avérés. Pourtant, comme lors de l’arrêt tabagique, nous nous cherchons souvent des excuses pour repousser l’exécution de cette bonne résolution.

Malgré ce que disent de nombreux anciens fumeurs, ils n’arrêtent pas pour ménager leur santé ou pour se délivrer d’une addiction. La raison principale est souvent financière.

Pour les fruits et légumes, c’est un peu le contraire, le prix peut vite devenir un frein à une consommation plus importante de ces produits.

Pour commencer, que veut dire « Manger cinq fruits et légumes par jours »?

Lorsque l’on parle de cinq, il faut comprendre cinq portions de fruits et légumes. Une portion représente environ 100 grammes, soit une tomate, une banane, une pomme ou une poignée de fraises, de cerises, de haricots, etc…

Le détail importe peu, 3 et 2, 4 et 1 ou 5 fruits, tant que les cinq portions minimum sont respectées. Si vous pouvez en manger cinq et cinq, c’est encore mieux. Attention toutefois aux sucres contenus dans les fruits.

1. Acheter du surgelé ou des conserves.

Si certains dédaignent un peu les fruits et légumes surgelés ou en conserve, l’avantage est une importante réduction du gaspillage. Vous ne décongelez qu’une portion de 100 grammes par produit par jour. Les produits sont aussi lavés, épluchés et découpés avant le conditionnement. Plus d’excuse pour ne pas s’y mettre.

2. Se tourner vers les produits de saisons en commandant un panier paysan.

Une fois le panier commandé, il suffit de le récupérer dans le point relais déterminé à l’avance. Outre la promesse d’économie faite par Potager City, vous économisez le temps et le carburant habituellement gaspillés durant cette tâche. L’autre avantage est que de cette manière, vous cuisinerez et mangerez des produits variés ou que vous ne connaissez même pas.

3. Pensez aux fruits et légumes sous différentes formes.

Les jus annoncés « pur jus » et compotes comptent aussi dans les portions. Leur conditionnement évitant les gaspillages favorise vos économies et leur facilité d’absorption ravira les plus petits. Comme pour les surgelés ou conserves, vous économisez ici les épluchures et autres déchets habituellement facturés (épluchures, coques, noyaux, etc…)

4. Faire pousser ses fruits et légumes.

Il me fallait une quatrième astuces. Elle ne présente que des avantages: les produits sont bio et quasiment gratuit. Je sais, ce n’est pas la plus simple, mais pour les plus courageux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *