Le sarouel, un pantalon vieux comme le monde

Si il y a bien une chose pour laquelle nous avons de la chance, nous les femmes, c’est pour tout ce qui est vêtements et accessoires. Comparé aux hommes, nous avons réellement le choix et nous allons vous parler aujourd’hui du pantalon sarouel, un pantalon très ancien mais qui est toujours à la mode.

A la mode, mais que l’on ne trouve pas partout

sarouelCe pantalon est très porté aujourd’hui en 2016, mais pour autant on ne le retrouve pas partout dans la rue et encore moins dans toutes les garde-robes. Apprécié pour son confort, le sarouel est un pantalon que de nombreuses personnes qualifient de pantalon de hippie.

Certes, on imagine mal des filles habillées d’un sarouel dans un défilé de Jean-Paul Gaultier et pourtant, ce vêtement est vraiment un pantalon des plus agréable. Vaste et ample, ce pantalon se porte pour les jours de repos et quand l’on a envie de se sentir détendue. Quelle fille n’aime pas être à son aise et préfère le pantalon moulant qui lui serre les cuisses ? Bien sûr, en société, il faut paraître bien sur soi et ne pas être différente des autres, mais quand on s’en fiche ou bien que l’on est à la maison, c’est vraiment le compagnon idéal pour se sentir libre.

Une provenance du monde arabe

Le sarouel, que l’on nomme aussi seroual ou saroual, tout dépend des régions du monde où l’on se trouve, est un pantalon pour femmes, mais aussi pour hommes. A l’origine, celui-ci était unisexe, mais, avec le temps, il a commencé à se différencier, notamment au niveau des couleurs.

En faisant quelques recherches, on apprend que celui-ci prend ses racines du côté de la Perse avant de prendre la route de la soie et terminer son chemin de nombreuses années plus tard dans les régions sahariennes et les pays d’Afrique du Nord.

En France et en Europe, celui-ci a fait son apparition bien plus tard. Ce n’est qu’au cours du 19ème siècle que l’on trouve les premières traces du sarouel dans les pays occidentaux, notamment au moment de la colonisation de l’Algérie. A partir de là, ce sont les hippies et les voyageurs qui l’ont adopté avant que les jeunes ne se l’approprient définitivement. Aujourd’hui, on trouve énormément de jeunes filles ou de jeunes hommes qui en portent, notamment dans les milieux musicaux comme les raves ou les festivals reggae.

Quoi qu’il en soit, peu importe d’où il vient, qui le portait avant et le porte aujourd’hui, le sarouel est vraiment le pantalon idéal pour être bien dans ses vêtements et se sentir à l’aise en toute circonstance. Alors mesdames, vous laisseriez-vous tenter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *